Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le début de la célébrité?

L'hebdomadaire Le Point a consacré un article (court, mais quand même…) à Antoine dans son édition du jeudi 16 octobre: "L'expérience extrême". "Athlète de haut niveau et alpiniste chevronné, Antoine Bonfils est en train de gravir l'Everest et de réaliser...

Lire la suite

Antoine Bonfils est au camp 2

Voici les dernières nouvelles d'Antoine que je viens d'avoir au téléphone: il a atteint le camp 2, à 6400 m (si j'ai bien compris). Il a fallu qu'il hisse ses 25kg de matériel, dur dur (il avait quand même renoncé à prendre son ordinateur et sa valise...

Lire la suite

Une avalanche détruit le camp 1

Une avalanche détruit le camp 1

Que ne devrai-je endurer sur cette foutue montagne. Chance ou malchance, tout est ici question de point de vue. Nous avions installé un camp 1 à 6200m d’altitude, j’avais placé dans ma tente, lors de mon premier portage, une deuxième tente (pour le camp...

Lire la suite

Ils sont où les Italiens?

Ils sont où les Italiens?

Vendredi, ayant terminé difficilement mon deuxième kilo de macaronis à la pomme de terre, au salami et au lentilles (je cale assez vite), Pasang, un des sherpas vient nous annoncer que les Italiens se retirent. Comment ça, ils se retirent ? En fait ils...

Lire la suite

A l'assaut de la cascade de glace

A l'assaut de la cascade de glace

Les choses sérieuses commencent maintenant. Je suis allé déposer une tente et un duvet au camp 1 à 6200m. J'étais plutôt pas mal. J'allais vite. Je rêvais de franchir cette Ice Fall dont tout le monde parle… et bien c’est fait ! C’est un enfer, nous avons...

Lire la suite

Je ne veux pas perdre mes orteils!

Je ne veux pas perdre mes orteils!

J'ai eu l'occasion de repenser aux pieds de Stephen Venables le premier Britannique à l'Everest sans oxygène. Lorsque je le rencontrai à Katmandou la veille de mon départ, je remarquai qu'il lui manquait tous les orteils du pied droit. Lorsqu'à l'approche...

Lire la suite

Et ça repart

Et ça repart

Me voilà donc reparti vers le camp de base de l’'Everest, l'air fringuant et le pied solidement attaché à un compeed. J'ai toujours dit que l’acclimatation à + de 5000m d’'altitude était très difficile à mettre en oeuvre surtout après une semaine passée...

Lire la suite

Phériché, le far-west népalais

Phériché, le far-west népalais

En attendant que mon ampoule guérisse, me voici donc installé à Phériche, 4400m d’altitude, quelque part sur la route de l’Everest. « La Kumbu Highway » comme on l’appelle, avec ses bars, ses lodges , ses p… Le lodge de Phériche, c’est un peu le saloon...

Lire la suite

Pour une simple ampoule

Pour une simple ampoule

Je répétais à qui voulait l’entendre avant le départ que faire l’ascension de l’Everest était une somme de détails qui, mis bout à bout, permettaient d’envisager cette ascension et de revenir indemne. Dans mon cas précis, le petit détail que j’avais négligé...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 > >>